Jeudi 27 février


Les spectacles de la journée : 

  • "Le silence des oiseaux" - Cie Ergatica
  • "Carton !- Cie Patrick Cosnet/La Chaise Rouge
  • "

    ElectrO' Poetic" - Cies Mêtis et Eoliharpe
  • "Une femme à la mer, solo pour une poissonnière" - Cie Fénémone

Retrouvez tout le détail ci-dessous


"Le silence des oiseaux" - Cie Ergatica

Jeudi 27 février, à 10h et 11h, 

à la Maison des Arts

© Photo Erwan Corre - Artistes fresque murale : #PP7 et #Deug
© Photo Erwan Corre - Artistes fresque murale : #PP7 et #Deug

Spectacle jeune public, dès 6 ans

Durée :  1h

 

Théâtre / lecture théâtralisée

 

Site internet de la compagnie :  

www.ergatica.com

Il était une fois une ville pleine d’oiseaux ! Une ville où les habitants peignaient des oiseaux partout, sur les façades des immeubles, au bord des fenêtres ou encore à flotter sur les mares et les rivières. Mais les enfants n’ont jamais vu d’oiseau pour de vrai. Pourquoi peindre partout quelque chose qui n’existe pas ? Un conte initiatique qui les portera au-delà des monts et des mers à la découverte de l’ultime refuge des oiseaux. « Pourquoi les adultes n’ont pas fait revenir les oiseaux ? - Ils ont essayé. Partout ils se sont réunis. Les uns ont parlé, les autres ont crié, tous se sont agités. Enfin ils se sont habitués au silence des oiseaux. Le ciel est devenu de plus en plus gris... » 

 

Auteur : Claudine Lacroutz

Avec : Claudine Lacroutz 

Technique : Hugues Vaulerin

 



"Carton !" - Cie Patrick Cosnet/La Chaise Rouge

Jeudi 27 février, à 19h,

au Centre Culturel Jean Carmet

©Christelle GUILBAULT
©Christelle GUILBAULT

Spectacle tout public, dès 7 ans

Durée :  1h

 

Théâtre

 

Site internet de la compagnie : 

lachaiserouge-compagniepatrickcosnet.com

L’histoire de J.C. est simple : rupture conjugale. Une séparation c’est comme perdre « un morceau de son cœur, de son âme, de sa vie. On se sent forcément diminué. »  A partir de cet univers bancal, surgissent les dissonances, les incontinences du langage, afin que la beauté naisse au milieu du chaos clownesque. Au rythme endiablé d’un véritable cartoon, où tout devient renversement, c'est une avalanche de rire qui brûle les lèvres et asticote nos zygomatiques ! Nous avons cherché à embellir la catastrophe, à enjoliver les maux, à orner les maladresses, à rendre mous les coups durs. Bref ! Nous avons tenté de retourner cette « perte d’amour » en une « quête d’amour ».

 

Projet / Ecriture : Jérôme Paillat

Interprètes : Jérôme Paillat et Carole Galisson

Mise en scène  : Jean-Luc Placé

Assistante mise en scène : Carole Galisson 

Création lumières : Denis Maillard 



"ElectrO' Poetic" - Cies Mêtis et Eoliharpe

Jeudi 27 février, à 19h

à la Médiathèque Jean Carmet

©Jalal Al Mamo
©Jalal Al Mamo

Spectacle tout public, dès 10 ans

Durée :  50 minutes

 

Performance

 

Site internet de la compagnie :  

www.compagniemetis.fr

ElectrO’Poetic, c’est une performance inclassable. Le concept :  trois artistes s’emparent de l’oeuvre de poètes sur une thématique donnée. Il s’ensuit une lecture théâtrale et musicale improvisée sur les textes tirés au sort par les spectateurs.

ElectrO'Poetic, c'est avant tout la volonté de faire entendre et résonner des textes poétiques en écrivant, à plusieurs, un moment éphémère par le métissage de trois arts : la voix parlée, la voix chantée et la musique électronique...

 

Avec : Nicolas Berthoux, Claire Bossé, Florent Gauvrit  

Régie : Guillaume Barré 



"Une femme à la mer, solo pour une poissonnière" - Cie Fénémone

Jeudi 27 février à 21h

au Centre Culturel Jean Carmet

©Compagnie Fénémone
©Compagnie Fénémone

Spectacle tout public, dès 12 ans

Durée :  1h

 

Théâtre

 

Site internet de la compagnie : 

unefemmealamer.blogspot.fr 

Elle est poissonnière.

Elle doit et elle va faire avec.

Elle est amoureuse et ça la rend courageuse et belle. 

Elle ne réfléchit pas trop, elle n’a pas le temps.

Elle est forte et fragile à la fois.

Elle est fantasque et passionnée

Parfois aussi elle a peur.

  

Histoire de vie d’une femme en équilibre, ce spectacle part des péripéties de l’intime et nous propose une rencontre à vivre dans l’instant, avec nos propres sensations, avec nos résonances. Ce n’est pas vraiment triste, ça peut même être drôle. Il y fait froid mais il y a de la musique ... ça fait toujours du bien la musique.

 

Écriture et mise en scène : Catherine Décou

Interprétation : Cécile Ghrenassia

Lumière et son : Patrick Touzard

Production : Compagnie Fénémone